MRE: Des changements à connaître dans l’admission temporaire de véhicules

Les MRE qui avaient pour habitude de remplir les longs feuillets verts (D16) à leur entrée au Maroc ne seront pas mécontents d’apprendre que cette formalité a été remplacée par une autre, beaucoup plus simple. Quoique l’administration marocaine aurait pu aller encore beaucoup plus loin.




Depuis le 1er janvier dernier, les Marocains du monde ne remplissent plus les feuillets verts de la douane, cette tâche étant dévolue aujourd’hui aux douaniers. Composés de trois feuilles, une était gardée à l’entrée par la douane, deux autres étaient rendus au propriétaire avec les informations précises de son véhicule. A la sortie du Maroc, le deuxième feuillet était rendu aux douaniers et le dernier était gardé par le propriétaire du véhicule. Celui-ci était cacheté en guise de preuve.

Cette procédure est finie depuis le début de l’année. A l’entrée sur le territoire marocain (Tanger-Med, Sebta, Nador…) les agents des douanes demandent le passeport ainsi que la carte grise de la voiture pour entrer les informations dans leur système. Il leur est ensuite fourni une petite carte au format « carte bancaire » sur laquelle on trouve toutes les informations sur le véhicule et son propriétaire :




Nom et prénom
Numéro d’immatriculation (pays)
Numéro de passeport (pays)
Durée de validité
Un code barre, sans doute pour les besoins internes de la douane marocaine
Date d’entrée sur le territoire marocain.
Cette carte est à mettre en lieu sûr et vu sa fragilité, il faudra donc faire attention à ne pas la chiffonner (conseil d’un douanier). Celle-ci est visée par un autre douanier, du moins en ce qui concerne Tanger-Med, qui s’assure que les informations sont bien correctes, notamment le numéro d’immatriculation.

A la sortie du Maroc, cette carte est à nouveau présentée à la douane marocaine et l’agent contrôle le véhicule et « le retire » du système. Pour éviter sans doute des erreurs et responsabiliser les douaniers, son nom est cacheté à l’arrière de cette carte avec sa signature (voir photo en dessous). Nous vous conseillons vivement de garder cette carte, un erreur est vite arrivée et les problèmes qui vont avec …




>> À lire aussi:
















%d blogueurs aiment cette page :