Tanger: les autorités locales ont fait une découverte macabre

Dans le quartier tangérois de M’ghogha, les autorités locales ont fait une découverte macabre, tôt ce lundi 03 juin. Ils ont déterré le corps sans vie du petit Brahim, à peine âgé de 11 ans. Sa famille l’avait porté disparu il y a quelques jours déjà.




Les autorités locales ont découvert aujourd’hui le corps sans vie de Brahim, un enfant âgé de 11 ans. Brahim a perdu la vie suite au coups que lui avait portés sa mère.

Cette dernière a fini par avouer son crime à la police et a conduit les autorités locales à l’endroit où le corps a été dissimulé.

Le corps du petit Brahim a été abandonné par la mère indigne, recouvert de gravas, sur la voie circulaire qui relie la route de Tétouan au quartier M’ghogha.

Une enquête a été ouverte et le corps de l’enfant transporté à la morgue sur ordre du parquet. Une autopsie sera effectuée pour déterminer les circonstances exactes de la mort du jeune Brahim.




À lire aussi: