Dubaï : Une infirmière marocaine accuse son employeur de harcèlement sexuel

Une infirmière marocaine, qui travaille dans une clinique privée à Dubaï, aux Emirats arabes unis, a accusé son responsable de l’avoir «harcelée sexuellement», rapporte le média Khaleej Times.



 
L’infirmière marocaine, âgée de 23 ans, a déclaré avoir été agressée lorsqu’elle s’est rendue au bureau de son supérieur hiérarchique pour réclamer son salaire impayé. La femme a confié aux juges du tribunal de première instance de Dubaï que «lorsqu’[elle] a soulevé la question avec lui, il était soudain devenu nerveux», avant de quitter son bureau pour s’approcher d’elle.

Elle a ajouté avoir poussé son patron d’origine irakienne, âgé de 55 ans, après que ce dernier lui aurait demandé d’avoir des relations sexuelles avec lui. «Il m’a ensuite giflée. J’ai porté plainte contre lui et j’ai ensuite consulté un médecin», a-t-elle déclaré. L’incident aurait eu lieu le 17 décembre 2018 alors que l’homme en question a toutefois nié les faits. Selon le média émirati, la plaignante avait abandonné les poursuites, mais le tribunal a décidé toutefois de les maintenir, car l’accusé avait une affaire pénale similaire.

Même si le rapport médical présenté par la femme révélait des douleurs au nez et des égratignures au cou en raison de l’incident, une nutritionniste soudanaise, qui était à la réception de la clinique, a déclaré qu’elle n’avait pas vu le responsable agresser la plaignante marocaine. Le procès de cette affaire devrait se rouvrir le 9 juin.




>> À lire aussi: