Casablanca: Démantèlement d’une salle de jeu clandestine, le fils d’un colonel arrête

Une brigade des Renseignements généraux vient de mettre la main sur le fils d’un colonel ainsi que bon nombre de ses (richissimes) clients. Il est poursuivi en état d’arrestation, eux en état de liberté. 




Outre le fils de l’officier supérieur, neuf autres personnes ont été appréhendées lors de la descente. La plupart résiderait dans le quartier rbati huppé Bir Kacem. Il serait question de promoteurs immobiliers, de traiteurs, d’un ancien responsable dans un poste sensible, et de fils d’anciens hauts fonctionnaires de l’Etat.

Selon Assabah, cette descente de la police dans cette salle de jeu clandestine a été effectuée de nuit et les personnes arrêtées ont ensuite été emmenées dans les locaux de la police judiciaire afin de terminer les recherches préliminaires les concernant, avant de relâcher les clients et de garder en garde à vue le fils du colonel pour 48 heures.

Lors de la première audience au tribunal, le parking du tribunal, avenue Madagascar, était parait-il encombré par des véhicules très luxueux. Le fils du colonel a par ailleurs été relâché après le paiement d’une caution de 20.000 dirhams. Selon le même média, cela fait 2 ans que le fils du colonel s’adonne à cette activité.




>> À lire aussi:
















%d blogueurs aiment cette page :