ONU: un Casque bleu marocain mort en Centrafrique reçoit à titre posthume une médaille

Un Casque bleu des Forces Armées Royales, décédé lors de l’exercice de sa noble mission de maintien de la paix au sein de la mission des Nations-Unies en Centrafrique (MINUSCA), a reçu, vendredi à titre posthume à New-York, la Médaille Dag Hammarskjöld, qui rend hommage aux casques bleus tombés en 2018 et 2019.




Il s’agit du Caporal-chef Rachid Abarki, qui a perdu la vie le 24 avril 2018 alors qu’il servait dans le cadre de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations-Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA).

Lors d’une cérémonie au siège de l’ONU, qui a honoré les 119 soldats, policiers et civils morts dans les opérations de maintien de la paix en 2018 et 2019, la médaille Dag Hammarskjöld a été remise par le Secrétaire général des Nations-Unies, Antonio Guterres, au Représentant permanent adjoint du Royaume du Maroc auprès de l’ONU, Omar Kadiri, en présence du Conseiller militaire près de la mission permanente du Royaume du Maroc aux Nations-Unies, le Colonel Abdelhak Mhasni.

Une minute de silence a été observée, par la suite, à la mémoire des soldats et personnel onusiens décédés.

Dans une allocution à cette occasion, M. Guterres a tenu à rendre hommage au courage et à l’héroïsme des 119 récipiendaires de la médaille Dag Hammarskjöld, qui porte le nom de l’ancien Secrétaire général des Nations-Unies, lui-même tué dans un accident d’avion au Congo il y a 58 ans alors qu’il œuvrait à négocier un accord de paix pour mettre fin à la guerre dans ce pays.

« Venus de différents horizons, nos héros décédés ont uni leurs efforts pour aider l’ONU à atteindre son objectif le plus important: sauver de nouvelles générations du fléau de la guerre », a dit M. Guterres.

« La médaille par laquelle nous les honorons à titre posthume porte le nom du Secrétaire général Hammarskjöld. Son nom y est inscrit ainsi que le leur – les liant pour toujours dans nos cœurs et nos souvenirs », a-t-il souligné.

Plus tôt dans la journée, M. Guterres a déposé une gerbe de fleurs en hommage à tous les soldats de la paix qui ont perdu la vie depuis 1948, pour marquer la Journée internationale des Casques bleus.




À lire aussi:
















%d blogueurs aiment cette page :