Colère Royale: Un pacha vient de tomber car une nécessiteuse s’est plainte au roi

Une vieille femme dans le besoin se serait, en conversant avec le roi Mohammed VI, plainte de l’accueil que lui ont réservé les responsables alors qu’elle venait prendre un panier de ramadan.




Lors du lancement par le Roi Mohammed VI de l’opération nationale de soutien alimentaire «Ramadan 1439», une conversation qu’il aurait eu avec une pauvre femme l’aurait motivé pour ordonner le lancement d’enquêtes administratives. Une tête serait déjà tombée, à en croire Assabah.

Le média affirme : «une colère royale vient de faire tomber, la semaine dernière, un pacha qui était à la tête d’une zone urbaine de Rabat en pleine opération nationale de soutien alimentaire».

Assabah explique que la vieille femme aurait, après avoir remercié le roi des efforts fournis pendant ce mois de ramadan, exprimé son mécontentement à l’égard de l’attitude de certains responsables, qui a fait qu’elle a dû attendre longtemps avant d’obtenir l’aide en question.

Selon le média, le roi aurait pris ses remarques très au sérieux, avant de décider d’ordonner des enquêtes administratives qui ont fait qu’un pacha, jusqu’à présent, a été mis au placard dans les locaux centraux du ministère de l’Intérieur, dans l’attente des résultats de l’enquête et de l’identification des responsables ainsi que des degrés de responsabilité imputables à chacun et ce qui en ressortira comme sanctions administratives idoines qui pourront leur être appliquées, le pacha y compris.

Assabah donne plus de détails et écrit : «La femme dans le besoin a critiqué le fait qu’on ait ramené les nécessiteux à 9 heures du matin et qu’on les a fait attendre sept heures d’affilée sous une chaleur de plomb». Le média précise: «c’est ce qui a provoqué la colère du roi. Il a ordonné une enquête pour trouver les responsables du fait qu’on fait attendre des nécessiteux autant de temps pour obtenir un panier de ramadan».




À lire aussi:































%d blogueurs aiment cette page :