Trois charlatans dépouillent ses victimes au « samaoui »

Une bande d’escrocs a réussi, la semaine dernière, à escroquer une femme de 50 000 dirhams ainsi que des bijoux de grande valeur par la simple technique de l’hypnose, ce que l’on appelle « le samaoui ».




La technique consiste à entrer en contact direct avec la victime. “Cette dernière est sollicitée par le chef de la bande, un quadragénaire à l’aspect respectable qui lui demande de lui indiquer le chemin. La victime est vite captivée par le discours de son interlocuteur, qui dévie rapidement la conversation. Il n’hésite pas à relater les problèmes intimes de la victime, qu’il connaît au préalable, à la suite d’une enquête effectuée par la bande. Impressionnée, la victime s’abandonne progressivement et commence à croire aux pouvoirs magiques de son interlocuteur.”

Pour mettre en confiance la victime, son interlocuteur fait la même chose avec une autre passante qui, elle, est dans le coup. Il lui demande les bijoux qu’elle porte, pour la débarrasser des sorts qu’on lui aurait jeté. Tout ça devant les yeux ébahis de la future victime.

Quand l’escroc lui demande de rapporter tout son argent et ses bijoux, “la victime s’exécute. Elle rentre chez elle et ramène la somme de 50 000 dirhams, en plus de bijoux de grande valeur à l’escroc, qui lui demande ensuite de lui tourner le dos et de ne se retourner qu’après avoir fini de psalmodier cent fois un verset coranique.”

Un délai suffisant pour que les deux escrocs s’enfuient à bord d’une voiture où les attend un chauffeur.

Ce n’est qu’une fois rentrée chez elle que la femme se rend compte qu’elle vient d’être escroquée. Elle dépose alors plainte auprès des autorités compétentes qui ont ouvert une enquête afin d’élucider les circonstances exactes du vol.





>> À lire aussi: