Immobilier : vous voulez acheter à Marrakech? Voici quelques chiffres clés

Comme chaque trimestre, Bank Al Maghrib et l’Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie (ANCFCC) publient les chiffres clés des ventes et des transactions immobilières des principales villes marocaines. Intéressons-nous à la ville de Marrakech.




La ville ocre connaît depuis quelques années une stagnation de ses prix ainsi que des transactions. Au 4e trimestre de l’année dernière, les prix ont tout de même connu une légère augmentation de 0,8% par rapport au 3e trimestre tout en enregistrant une forte hausse des transactions (+18,6%).

Dans le détail, les prix des appartements ont affiché une hausse de 0,7% au 4e trimestre 2018 et les maisons de 1,3%. En revanche, les villas ont vu leur prix baisser de 0,7% et les terrains urbains de 0,5%. Le marché professionnel ne se porte pas forcément mieux avec des baisses de 0,5% pour les locaux commerciaux et 2% pour les bureaux.

Au niveau des transactions, les chiffres publiés par la banque centrale font état d’une augmentation de 18,6%. Celles concernant les appartements ont baissé de 0,5%, tandis que les transactions pour les maisons ont connu une hausse de 16% et les villas de 44,6%, une explosion des transactions qui ne se reflète pas forcément sur les prix. Les terrains urbains, eux, voient le nombre de leurs transactions progresser de 62,5% au dernier trimestre de l’année dernière.

Pour les biens professionnels, on assiste à une hausse de 19,1% pour les locaux commerciaux, alors qu’aucun chiffre n’a été publié pour les bureaux, que ce soit pour l’évolution des prix que sur les transactions.




À lire aussi: