Drame d’Imlil: les familles des victimes au Maroc

Le juge d’instruction près du tribunal de première instance de Salé a reçu les familles Louisa et Maren les deux victimes du meurtre d’Imlil cette semaine.




Dans le cadre de l’enquête judiciaire menée dans cette sordide affaire, un avocat de Marrakech a été assigné par les ambassades de Norvège et du Danemark afin d’assister les deux familles des victimes. Celui-ci les a d’abord rencontrées et écoutées pour le préparer avant de se présenter devant le juge.

Rappelons qu’un ressortissant suisse naturalisé espagnol et vivant au Maroc, nommé Kevin Zoller Cuervos, a été arrêté le 29 décembre dernier pour sa présumée implication dans cet odieux crime. Certains médias suisses laisse croire que le mis en cause, malgré les preuves qui pèse sur lui, est victime d’une «erreur judiciaire ou d’une machination». Arguant que ses contacts avec Abdessamad Ejjoud, principal animateur de la cellule terroriste responsable de l’assassinat des deux touristes scandinaves dans la localité d’Imlil et certaines de ses connaissances remontent à l’été 2017, Kevin Zoller s’étant rendu compte par la suite qu’il s’agissant de «mauvaises fréquentations», selon les dire de son épouse Fatima Baba.

Pour rappel, quinze personnes ont été arrêtées pour actes terroristes, constitution de bande en vue de préparer et commettre des actes terroristes visant à porter gravement atteinte à la sûreté de l’État,  l’entraînement de personnes en vue de rejoindre une organisation terroriste et apologie du terrorisme, l’atteinte à la vie de personnes avec préméditation, la participation à ces actes avec préméditation, l’exécution d’actes sauvages pour commettre un acte de crime.




>> À lire aussi: