Disparition mystérieuse d’Ahmed Khalil: L’Algérie et le Polisario déclarent qu’il est en vie

Plus de dix ans après sa disparition mystérieuse, les autorités algériennes viennent d’informer la pseudo direction du Polisario que Ahmed Khalil, ancien conseiller de l’ex-chef des séparatistes, est encore vivant. Il serait incarcéré dans les geôles d’Alger.




Face à la pression récurrente de son fils soutenu par sa tribu et aux manifestations qui ont eu lieux depuis plusieurs jours à Rabouni et devant le siège du Haut Commissariat aux Réfugiés (HCR), les autorités algériennes viennent de déclarer que l’ancien conseiller de Mohamed Abdelaziz, Ahmed Khalil est toujours en vie.

Selon les médias arabophones, Brahim Ghali, aurait fait escale à Alger après son séjour à la capitale éthiopienne, Addis-Abebaet et se serait entretenu avec de hauts responsables algériens, qui lui ont confié que le porté disparu est bien vivant.

Ce dernier a demandé à la tribu d’Ahmed Khalil, les Rguibat Souaad, de suspendre leurs manifestations, et qu’il trouverai une solution dans un délai de dix jours.

Ahmed Khalil assurait les missions de chef de la sécurité des camps de Tindouf. Ce dernier s’apprêtait à dévoiler les violations des Droits de l’homme commises par le Polisario avec la bénédiction, et l’appui, des autorités algériennes, avant d’être enlevé et détenu en Algérie en 2009.

Les autorités algériennes devraient relaxer Ahmed Khalil et le rendre à sa famille dans un délai de dix jours et éclairer l’opinion internationale sur cette longue disparition.




>> À lire aussi: