Le boycott contre les sabots reprend à Casablanca et Tanger

La guerre contre les sabots reprend à Casablanca et Tanger. Pour protester contre leur utilisation, les internautes marocains viennent de lancer une nouvelle campagne de boycott. 




L’utilisation des fameux sabots de Denver a toujours posé problème au Maroc, malgré qu’elle a été confirmé « illégale » par la Cour des comptes qui le confirme dans son dernier rapport relatif aux années 2016 et 2017, remettant ainsi en cause la gestion déléguée des espaces de stationnement dans les grandes villes.

Plusieurs pages Facebook tels que  “boycott sabot Tanger“ et “boycott sabot Casablanca“ ont été créées récemment et appellent à mettre fin à cette pratique. Une cause qui est, pour l’instant, totalement digitalisée.




>> À lire aussi:







%d blogueurs aiment cette page :