Le gouvernement engagé à poursuivre le dialogue social dans son intégralité

Le gouvernement est engagé à poursuivre le dialogue social dans son intégralité et dans toutes ses dimensions, a assuré lundi à Rabat le ministre de l’Emploi et de l’insertion professionnelle, Mohamed Yatim.`




Répondant à une question sur le « les nouveautés du dialogue social » présenté par le groupe istiqlalien de l’unité et de l’égalitarisme à la Chambre des représentants, M. Yatim a affirmé que l’absence d’un compromis sur les questions relatives à l’amélioration des revenus, aussi importantes soient-elles, ne devrait pas entraver le dialogue sur d’autres sujets de portée sociale.

Il a dans ce contexte souligné que l’exécutif est soucieux de poursuivre le dialogue social, animé d’un esprit de responsabilité et de consensus en vue de progresser vers une charte sociale durable à même de promouvoir une entreprise compétitive et soutenir le pouvoir d’achat, sans oublier l’institutionnalisation et la régularité de ce processus abstraction faite de ses résultats.

L’ordre du jour du dialogue social tel que convenu avec les syndicats prévoit 41 points, dont neuf sont relatifs à l’amélioration des revenus, neuf concernent des questions liées au secteur public et 23 points portent sur le secteur privé.

« C’est un domaine de responsabilité partagée puisqu’il s’agit d’un dialogue à six du fait qu’il rassemble le gouvernement, quatre centrales syndicales et la Confédération générale des entreprises du Maroc ».