Tanger: une quantité importante de drogue saisie à bord d’un camion de transport international

Les éléments de la Sûreté nationale relevant de la préfecture de police de Tanger ont procédé, mercredi, à la saisie d’une grande quantité de résine de cannabis à bord d’un camion semi-remorque stationné au niveau d’un quartier de la ville.




Cette opération fait partie des efforts menés dans le cadre du plan global de sûreté élaboré par la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) visant la lutte contre toutes les formes de criminalité, notamment le crime organisé, a déclaré à la presse le préfet de police de Tanger, Mohamed Ouhtit, précisant que la quantité de drogue saisie a été dissimulée dans la remorque d’un camion stationné au quartier Boukhalef.

Selon M. Ouhtit, cette opération intervient dans le contexte des recherches et investigations relatives à la saisie, samedi dernier, de 13,75 tonnes de résine de cannabis, dissimulées dans un camion semi-remorque de transport international qui était stationné sur l’un des quais du port Tanger Med.

Il a noté que les drogues saisies ce mercredi pourraient « égaler ou dépasser la quantité saisie au port de Tanger Med », ajoutant que l’enquête se poursuit, en coordination étroite avec la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), sous la supervision du parquet compétent, pour démêler l’écheveau de ce réseau de trafic de drogue et arrêter les personnes impliquées dans cette affaire.

De son côté, le commissaire divisionnaire, chef du service préfectoral de la police judiciaire de Tanger, Abdelkebir Farah, a souligné que les investigations concernant la saisie de plus de 13,750 tonnes de drogue au port de Tanger Med ont conduit vers plusieurs pistes révélant l’existence d’un réseau organisé de trafic de drogue, soulignant que les investigations ont montré que ce réseau « s’apprêtait à faire passer une autre quantité de drogue ».

M. Farah a noté que les recherches sur le terrain ont permis de localiser le second camion semi-remorque au quartier Boukhalef à Tanger, ajoutant que la fouille dudit véhicule, à l’aide de chiens renifleurs, a permis de mettre la main sur une importante quantité enfouie dans une cavité aménagée au niveau de la remorque.




À lire aussi: