Des ONG appellent la France à «agir au plus vite» pour les 49 migrants bloqués en Méditerranée

Plusieurs ONG ont appelé mardi la France à « agir au plus vite » pour « mettre à l’abri » les 49 migrants bloqués depuis plus de deux semaines au large de Malte.




« Nous demandons à la France de mettre immédiatement à l’abri ces rescapés dans un port sûr », déclarent dans un communiqué sept ONG, dont Médecins sans frontières et le Secours catholique-Caritas.

Les sept ONG ont appelé également la France à « jouer un rôle moteur pour définir, à l’échelle européenne, un mécanisme de sauvetage et d’accueil » des personnes secourues en Méditerranée.

49 migrants sont bloqués depuis dix-huit jours sur le Sea-Watch et le Sea-Eye, deux navires d’ONG allemandes qui ont été autorisés à s’abriter dans les eaux maltaises mais pas à accoster sur l’île. Certains migrants ont entamé lundi une grève de la faim.

Jeudi dernier, le journal Le Monde, citant l’entourage du président français Emmanuel Macron avait indiqué que la France serait prête à accueillir une partie de ces 49 migrants bloqués en Méditerranée, mais «dans le cadre d’un effort collectif de répartition».




À lire aussi:









%d blogueurs aiment cette page :