Essaouira: des jeunes écoliers sensibilisés sur la préservation de la biodiversité aquatique

Une campagne de sensibilisation de plus d’une soixantaine de jeunes écoliers, issus de plusieurs établissements scolaires de la province d’Essaouira, sur la préservation de la biodiversité et la promotion des ressources aquatiques, a été organisée, samedi, à la plage de la cité des alizés et ce, à l’initiative de l’Association Mogador de la Pêche à la Canne.




Lors de cette campagne encadrée par des membres de l’Association des Enseignants des Sciences de la Vie et de la Terre (AESVT), section Essaouira, les bénéficiaires ont eu droit à un atelier de formation et d’informations sur la vie dans les mers et des océans, et les ressources halieutiques que recèle le littoral d’Essaouira, avec un focus sur les différents dangers et facteurs de pollution pouvant engendrer une dégradation de la biodiversité dans cet espace marin.

Par la même occasion, il a été procédé à l’organisation d’une exposition d’une vingtaine de posters géants qui fournissent une série d’informations et d’explications sur la richesse aquatique du littoral au niveau de la province d’Essaouira.

Les bénéficiaires de cette campagne ont été, par la suite, conviés à s’initier aux différentes techniques de la pêche à la canne dans un bassin qui leur a été aménagé pour la circonstance, tout en les informant sur les meilleures pratiques à adopter pour une pêche responsable et respectueuse de l’environnement et des ressources halieutiques.

Dans une déclaration à la presse à cette occasion, M. Abdelelah Wardi, président de l’Association Mogador pour la Pêche à la Canne, s’est félicité de cette action destinée à sensibiliser les jeunes quant à l’impératif de s’associer à tous les efforts visant la protection de l’environnement au niveau de la province d’Essaouira.

Il a également réitéré l’engagement de son association à aller de l’avant en multipliant les activités visant la protection de l’environnement et la lutte contre tous les facteurs de dégradation de la biodiversité, notant que l’Association Mogador pour la Pêche à la Canne a eu le privilège de remporter en mars dernier à Safi à l’occasion de la célébration de la journée mondiale de la mer, le second Prix à l’échelle nationale.




M. Rachid Chaïboub, secrétaire général de l’Association Mogador pour la Pêche à la Canne, a rappelé que cette initiative s’inscrit dans le cadre de la première édition d’un concours de la pêche à la canne dite  »Surfcasting » qui aura lieu dimanche 30 décembre autour du thème  »Pour une ouverture sur autrui et un environnement propre », avec quelque 80 participants issus de plusieurs associations et clubs à travers le Royaume.

Et d’ajouter que cette action se propose de faire connaitre les ressources halieutiques de la province, de préserver les aires de pêche, de contribuer à l’assainissement de la plage de la ville, de renforcer l’attractivité d’Essaouira en tant que destination du tourisme écologique par excellence, et de sensibiliser les générations montantes au niveau local quant à la nécessité de fédérer leurs efforts pour permettre à Essaouira de préserver le  »Pavillon Bleu » attribué à sa plage.

De son côté, Mme Latifa Bohoum, membre de l’AESVT, section Essaouira, a mis en avant l’importance de ce genre d’initiative, louant au passage l’organisation d’une exposition en faveur des bénéficiaires pour mettre en lumière la biodiversité au niveau de la province.

Elle a passé en revue une série d’actions que mène l’AESVT au niveau de la province notamment, pour sensibiliser les jeunes quant au danger du plastique et des déchets ménagers sur la nature, l’extension des espaces verts au sein des établissements scolaires à travers la plantation, la promotion du tri sélectif des déchets, outre l’organisation de concours en matière de recyclage et de compostage.

M. André Boison, résident français à Essaouira, a, quant à lui, salué cette initiative, insistant sur la nécessité de multiplier ce genre d’actions et de cibler le maximum d’enfants et de jeunes pour les amener quotidiennement à s’inscrire dans les efforts de protection de l’environnement.