Tanger déclarée « ville sans bidonville »





La ville de Tanger vient d’être déclarée « ville sans bidonville ». Mohamed El Yaakoubi, le wali de la région de Tanger-Tétouan, a mis fin à la longue bataille judiciaire entre les 19 familles habitant un bidonville dans le quartier Mesnana, et le haut-commissariat aux Eaux et forêts.

En effet ce dernier a permis à ces familles de bénéficier d’un logement décent. Le haut-commissariat aux Eaux et forêts voulait déloger ces familles, considérant qu’elles avaient construit des logements précaires depuis 18 ans, sur une terre qui ne leur appartenait pas.

Ce jeudi matin, sur instructions du wali, les derniers habitats insalubres ont été rasées par les autorités

Tanger est ainsi déclarée « Ville sans bidonville ». Ce qui n’a pas manqué de donner du baume au coeur des habitants et des opérateurs économiques qui considèrent que l’habitat insalubre impacte négativement l’image de la ville.

Pour rappel, en 2004, le gouvernement marocain lançait son programme « Villes sans bidonvilles » et Tanger disposait d’un budget de près de 300 millions de dirhams.




>> À lire aussi:




 




%d blogueurs aiment cette page :