(Vidéo) Espagne: la marocaine « maman djihadiste », se suicide en prison

Samira Yerou, surnomée « maman djihadiste« , s’est suicidée dans sa cellule.

Condamnée à cinq ans de prison, Samira, accompagné par son fils de 3 ans, avait été arrêtée en Turquie, en 2014 pour avoir tenté de rejoindre le groupe terroriste Daech, en Syrie. Elle avait été expulsée vers l’Espagne.

Samira, 36 ans, résidant à Rubí (Barcelone), avait reconnu avoir été recrutée par une cellule terroriste au Maroc à travers les réseaux sociaux, et suite à son endoctrinement, elle a voyagé en Turquie avec son enfant de trois ans à partir de Barcelone avec l’intention de rejoindre la ville syrienne de Raqqa, où elle a contracté un mariage avec un combattant de Daech.

Lors de sa comparution devant l’Audience nationale espagnole, Samira Yerou s’était repentie, affirmant qu’elle a été manipulée et que son seul objectif, était de récupérer son enfant, « qui est tout pour moi » et dont la garde avait été confiée à son ex mari.

Elle avait profité de son procès pour lancer un appel aux autres afin d’abandonner l’idée du « jihad ».

>> A lire aussi: Terrorisme: Recherché par l’Allemagne, un Marocain arrêté en Espagne