Le Maroc espère accueillir 60.000 touristes brésiliens d’ici la fin de l’année

Le Maroc espère accueillir près de 60.000 touristes brésiliens d’ici la fin de 2018, a affirmé le directeur de la délégation de l’Office national marocain du tourisme (ONMT) au Portugal, chargé du marché brésilien, M. Abdellatif Achachi.

« Nous nous attendons à accueillir près de 60.000 touristes brésiliens cette année. L’année dernière, le Maroc a enregistré 45.000 arrivées de touristes brésiliens ce qui représente une hausse de 36% par rapport à 2016, soit 200.000 nuitées », a-t-il déclaré dans un entretien accordé à la MAP, à l’occasion de la tenue à Sao Paulo de la Semaine du Maroc, un événement promotionnel visant à mettre en avant la richesse et la diversité culturelle et touristique du Royaume.

L’événement organisé par l’ONMT au prestigieux centre commercial Conjunto Nacional, qui brasse quotidiennement jusqu’à 50.000 visiteurs, a permis d’aller à la rencontre du plus grand nombre de Brésiliens pour leur offrir un avant-goût d’une culture millénaire aux multiples facettes.

Le nombre des touristes brésiliens ayant visité le Maroc au cours des deux premiers mois de l’année 2018 a augmenté de 38% par rapport à celui enregistré à la même période en 2017, a fait savoir M. Achachi.

« Pour les deux premiers mois de l’année les statistiques sont excellentes », s’est-il réjoui, y voyant une indication de l’augmentation de l’intérêt des touristes brésiliens pour les produits touristiques marocains.

De l’avis du responsable marocain, le circuit des villes impériales, celui des mille Casbahs, ainsi que les séjours dans le désert, principalement à Arfoud, Zagora et Ouarzazate, sont les principaux produits qui ont attiré les touristes brésiliens.

Attribuant ces bons résultats au renforcement de la connexion aérienne entre le Brésil et le Maroc, M. Achachi a indiqué que les deux pays sont reliés par des vols quotidiens, avec quatre départs à partir de Sao Paulo et trois autres depuis Rio de Janeiro.




>> A lire aussi: (Vidéo) Tourisme: une semaine au Maroc

Par ailleurs, l’introduction, en 2016, du Boeing 787 Dreamliner par le transporteur national Royal Air Maroc a favorisé une croissance exponentielle du nombre des arrivées, s’est félicité le responsable de l’ONMT, en précisant que le nombre des arrivées a presque doublé entre 2014 et 2017 passant de près de 20.000 arrivées à 45.000.

M. Achachi n’a pas manqué de souligner les actions de promotion de la destination Maroc basées sur la communication et la mise en valeur du patrimoine culturel et historique du Royaume, en soulignant, à cet effet, que la plateforme de formation en ligne sur le tourisme marocain mise par l’ONMT à disposition des professionnels du tourisme brésilien, du 24 octobre au 31 décembre derniers, a été « un franc succès » eu égard au nombre de participants qui a dépassé les 6.000 inscrits, contre des attentes initiales de 2.000 participants.

« L’ONMT a décidé de relancer cette plateforme laquelle, nous espérons, recueillera 4.000 inscriptions voire le double », a-t-il fait savoir, en ajoutant que son département a lancé l’année dernière une vaste campagne de communication sur les réseaux sociaux sur la destination Maroc appelée  » Maroccos Especialistas » (Experts Maroc) qui a été, elle aussi, une grande réussite.

Et d’ajouter que l’ONMT, encouragé par cette réussite, a relancé cette campagne qui a pris fin en mars dernier.

Le responsable s’est également félicité de la réussite de la Semaine du Maroc, organisée par l’ONMT, du 27 avril au 2 mai, en relevant que tout le long des six jours qu’a duré l’événement, les visiteurs ont pu s’émerveiller devant la beauté du caftan marocain présenté en défilé et découvrir une authentique cérémonie de thé marocain à la menthe aux rythmes d’une musique typiquement marocaine.




>> A lire aussi: (Vidéo) Le charme du Maroc: l’une des plus belle vidéo de Marrakech

Les visiteurs ont également pu découvrir la beauté de l’artisanat marocain, de l’art de la calligraphie arabe, ainsi que le charme du tatouage au henné, le tout proposé sur un espace de 170m2, dédié entièrement à la culture du Royaume et à la destination Maroc, a-t-il poursuivi.

Pour sa part, l’Ambassadeur du Maroc, M. Nabil Adghoghi, qui a fait le déplacement à Sao Paulo, a exprimé « la satisfaction du Maroc de l’attrait grandissant que le tourisme marocain exerce sur les Brésiliens », en soulignant que les chiffres sont « très encourageants ».

« L’ambition est désormais d’attirer davantage de touristes et d’installer le produit du Maroc dans les programmes et les activités des grands tours opérateurs brésiliens », a déclaré le diplomate marocain, qui a pris part à une conférence de presse consacrée à la Semaine du Maroc.

Il s’agit du deuxième événement du genre à être organisé à Sao Paulo après une initiative similaire, qui s’est tenue du 23-29 novembre 2015 dans la capitale économique du géant sud-américain.

Le centre commercial et d’affaires « Conjunto National » est situé sur l’Avenida Paulista, la plus célèbre avenue de la mégalopole brésilienne, qui concentre nombre d’institutions financières et sièges sociaux de grands groupes, faisant d’elle le centre des affaires de la ville et le symbole de la puissance économique de l’État de Sao Paulo.



%d blogueurs aiment cette page :