Que voulaient faire les Norvégiens qui ont été expulsés du Maroc ?

Les 2 étudiants norvégiens qui ont été expulsés par le Maroc ont été envoyés par l’ONG Rafto pour créer une polémique et pour attirer l’attention et la compassion du peuple norvégien. C’est en ces termes que l’Ambassade du Maroc en Norvège s’est exprimée dans un communiqué de presse.




2 ressortissants norvégiens, accompagnés de 5 Espagnols, ont été expulsés par les autorités marocaines à leur arrivée à l’aéroport de Laayoune. Ils avaient l’intention d’assister au procès de la journaliste sahraouie Nezha El Khalidi, qui devait se tenir le 20 mai.

L’ambassade a déclaré qu’il ne s’agit pas d’observateurs, puisque « c’est un statut officiel qui implique des compétences et des procédures légales ». Les deux étudiants sont des militants envoyés par l’ONG Rafto dans le but de provoquer un incident et d’attirer l’attention et la compassion du peuple norvégien.

«Ce conflit a généré trop de douleur et de chagrin sur le terrain et le Maroc regrette que les étudiants soient utilisés pour divertir les parties impliquées des mesures de confiance positives mises en place par la Secrétaire général des Nations-Unies», ajoute l’ambassade.

Rappelons que les autorités marocaines ont décidé d’expulser deux représentants de l’organisation Rafto, Diego Vaula Foss et Hans Inge Alander. L’ambassade avait justifié la décision du Maroc par l’absence d’accréditation de l’Organisation Non Gouvernementale Rafto.




À lire aussi: